Dossier Traité transatlantique de libre-échange
Emploi et social

Le taux de chômage dans les Etats membres (mars 2014)

Avec près de 25,7 millions de personnes sans emploi, le taux de chômage dans l'Union européenne s'est élevé à 10,5% en mars 20144. Un chiffre en légère baisse depuis le mois d'août 2013, selon les estimations de l'Office européen de statistiques Eurostat.

Pour consulter cette infographie, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Flash Player en cliquant sur le lien ci-dessous.

Get Adobe Flash player

Dans l'UE28, le nombre de chômeurs a baissé de 929 000 personnes par rapport aux chiffres de mars 2013. Dans la seule zone euro (ZE17, sans la Lettonie), le taux de chômage a baissé de 12 à 11,8 %, de mars 2013 à mars 2014.

La carte européenne du chômage est marquée par les contrastes. Parmi les Etats membres, le taux de chômage le plus bas a été enregistré en Autriche (4,9 %), et les plus élevés en Grèce (26,7 % en janvier 2014) et en Espagne (25,3 %).

En France, le taux de chômage a légèrement baissé depuis un an et s'élève à 10,4 % en mars 2014. En un an, l'Allemagne (de 5,3 à 5,1 %), la République tchèque (de 7,5 à 6,7 %), le Danemark (de 8 à 6,5 %), l'Estonie (de 9,9 à 7,8 % en février 2014), l'Irlande (de 14,7 à 11,8 %), la Lettonie (de 14,1 à 11, 6%), la Lituanie (de 12,3 à 10,8 %), la Hongrie (de 10,9 à 7,9 % en février 2014 ), la Pologne (de 10,6 à 9,6 %), le Portugal (de 16,6 à 15,2 %), la Slovaquie (de 14,7 à 13,9 %) et le Royaume-Uni (de 7,8 à 6,8 % en janvier 2014) ont vu leurs taux de chômage diminuer. La Suède, quant à elle, a enregistré une légère hausse de 7,8 à 8,1 %.

Outre la Grèce, l'Espagne, Chypre et le Portugal, la Croatie, 28e Etat membre de l'UE depuis le 1er juillet 2013, traverse une crise grave. 17,3 % des actifs croates étaient au chômage en mars 2014, soit près de 300 000 personnes.

Derrière la dure réalité statistique de ces chiffres, les gouvernements s'inquiètent de la violence du chômage qui continue de toucher les jeunes. 22,8 % des moins de 25 ans (en mars 2014) sont ainsi à la recherche d'un emploi dans les 28 Etats membres de l'Union européenne, soit 5,34 millions de personnes. L'Espagne est l’exemple le plus frappant, enregistrant un taux vertigineux de 53,9 % de jeunes au chômage,tout comme la Grèce (56,8 % enregistré en janvier 2014) et la Croatie (49 % au premier trimestre 2014). A contrario, l'Allemagne enregistre un taux de chômage chez les moins de 25 ans de 7,8 %.