Dossier special Vacances
Environnement

La qualité des eaux de baignade

Plage française

La surveillance de la qualité des eaux de baignade fait partie des attributions de l’Agence européenne pour l’environnement. Chaque année, cette dernière dresse un bilan, pays par pays, et analyse 21 667 zones de baignade. Au sein de l’Union européenne, la qualité moyenne des eaux de baignade est très satisfaisante, mais des disparités existent entre les Etats membres. Pour la saison balnéaire 2016, 85 % des zones étudiées dans l’UE ont été jugées "conformes aux valeurs guides ou d’excellente qualité".

Pour consulter cette infographie, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Flash Player en cliquant sur le lien ci-dessous.

Get Adobe Flash player

Selon l’étude 2017 de l’Agence européenne pour l’environnement sur la qualité des eaux de baignade européennes, la proportion des eaux de baignade dont la qualité est excellente (ou satisfait les valeurs guides) a atteint 85% en 2016  (une augmentation de 1,2 point de pourcentage pour les eaux côtières et de 1,0 point de pourcentage pour les eaux intérieures par rapport à 2015).


Seules 1,4 % des eaux de baignade de l’UE n’ont pas satisfait les minima requis. Par ailleurs, le nombre de zones de baignade de qualité insuffisante continue de diminuer au fil du temps. Quelques Etats membres bénéficient de plus de 95 % d'eaux de baignade d'excellente qualité : le Luxembourg (100 %), Chypre (99 %), Malte (99 %) ou la Grèce (97 %).


Au total, 9 pays ont atteint des niveaux de qualité excellente supérieurs à la moyenne de l’UE (85,5 %). En plus de ceux cités ci-dessus, on retrouve l'Autriche, l'Allemagne, le Danemark, la Croatie et l'Italie.


Parmi les pays ayant plus de 1 000 zones de baignade, les meilleurs résultats sont ceux de la Grèce (voir ci-dessus), de l’Allemagne (90,8 % des zones sont d’excellente qualité) et l’Italie (90,8 % des zones sont d’excellente qualité).


Les taux les plus élevés de non-conformité ou d’eaux de qualité insuffisante ont été observés en Irlande (4 %), au Royaume-Uni (3 %) et la Slovaquie (3 %).


Pour la France plus particulièrement, 76,8 % de ses 3359 zones de baignades contrôlées bénéficiaient d'une eau d'excellente qualité et 14,3 % d'une eau de bonne qualité. 82 d'entre elles, soit 2,4 %, ne disposaient pas d'une qualité d'eau suffisante.