Mois de l'Europe 2017 - Dossier spécial
Essentiel sur l'UE

L'agenda européen

L'agenda politique européen

Avec l'agenda européen, ne manquez pas les prochains événements politiques : sommets européens et internationaux, élections, actualités des Etats membres...

Au menu des jours à venir : Sommet de l'OTAN à Bruxelles, mini session plénière à Bruxelles, nouveau Premier ministre en Irlande...

25 mai : Donald Trump se rend à Bruxelles pour un sommet de l'OTAN

agenda européen

Donald Trump se rendra à Bruxelles le 25 mai pour assister à son premier sommet de l'OTAN.

D'après la porte-parole de l'organisation, les dirigeants devraient discuter de l'adaptation de l'OTAN au nouvel environnement sécuritaire, notamment pour la lutte contre le terrorisme, de l'importance d'une augmentation des dépenses de défense, ainsi que d'un meilleur partage du fardeau.

Par la même occasion, le président des Etats-Unis rencontrera les présidents du Conseil européen Donald Tusk et de la Commission européenne Jean Claude Juncker.

En marge de l'évènement, le président américain a planifié une entrevue avec le nouveau président français Emmanuel Macron.

La visite européenne de Donald Trump se poursuivra ensuite en Sicile dans le cadre du G7, les 27 et 28 mai.

31 mai – 1er juin 2017 : Mini session plénière à Bruxelles

agenda européen

Les députés européens se retrouvent à Bruxelles le 31 mai et le 1er juin pour une mini-session plénière. 


Parmi les mesures soumises au vote figurent un appui commercial temporaire en faveur de produits agricoles ukrainiens, ainsi que la modification du modèle type de Visa, commun à tous les pays de l'Union européenne, qui établit des "normes techniques de très haut niveau".

2 juin : Un nouveau Premier ministre nommé en Irlande

agenda européen

Le mercredi 17 mai, le Premier ministre Irlandais, Enda Kenny a annoncé sa démission de la tête de son parti le Fine Gael. Il restera Premier ministre jusqu'au 2 juin, jour où devrait être nommé sa ou son remplaçant.e.


A la tête du gouvernement irlandais depuis 2011, il avait dû affronter la crise économique qui accablait son pays depuis 2008. L'an dernier, après deux mois de blocage politique, il avait finalement été reconduit à la tête de l'exécutif irlandais pour un deuxième mandat. Quatre élections n'avaient en effet pas suffit à dégager de majorité parlementaire et ce n'est qu'avec le soutien du parti Fianna Fail qu'Enda Kenny avait pu regagner la tête du pays. Son départ est aujourd'hui précipité par la fragilité de son gouvernement et par un scandale dans la police qu'il n'a pas réussi à gérer.

Deux candidats ont pour l'instant déclaré leur intérêt pour prendre la tête du Fine Gael : Leo Varadkar, actuel ministre de la Protection sociale et Simon Conveney, ministre du Logement.

2 juin : Sommet Chine-UE sur le climat

agenda européen

Le 2 juin 2017, l'Union européenne et la Chine tiendront un sommet à Bruxelles sur le climat. Le Premier ministre Chinois, Li Keqiang et les principaux dirigeants européens veulent envoyer un message de soutien clair à l'accord de Paris.


Le président américain a ouvertement déclaré vouloir remettre en cause cet accord de 2015, mettant en doute les responsabilités de l'homme dans le changement climatique. La déclaration conjointe de l'Union européenne et de la Chine devrait donc accroître la pression sur Donald Trump, après les réunions du G7 des 26 et 27 mai en Sicile, qui ne manqueront pas d'aborder le sujet. 

8 juin : Elections législatives britanniques

agenda européen

Le 18 avril 2017, Theresa May a annoncé vouloir convoquer des élections législatives anticipées le 8 juin, afin d'obtenir une plus large majorité parlementaire avant d'entamer les négociations du Brexit avec l'Union européenne.

Le 3 mai, la Première ministre britannique a demandé à la Reine Elizabeth de dissoudre le Parlement, ce qui marque le début officiel de la campagne, qui ne durera donc qu'un mois. Selon les prévisions, les conservateurs devraient renforcer leur majorité parlementaire. Ils possédaient, jusqu'à la dissolution, la majorité des sièges, devant le Parti travailliste et le Scottish National Party. D'après le président de la Commission européenne Jean Claude Juncker, les véritables négociations pour le Brexit ne pourront commencer qu'après ces élections.

Le contenu de cet article est régulièrement mis à jour avec de nouveaux événements.