Dossier spécial L'Europe dans la Présidentielle
Traités

Déclaration de Rome : les 27 affirment leur volonté de se remobiliser

Déclaration de Rome - 60 ans du Traité de Rome - 25/03/17

Soixante ans après la signature du traité de Rome, les 27 chefs d'Etat et de gouvernement se sont réunis samedi 25 mars dans la capitale italienne pour célébrer l'anniversaire du texte fondateur de l'Union européenne et adopter une déclaration commune, sans la présence du Royaume-Uni. "Nous sommes fiers des réalisations de l'Union européenne : la construction de l'unité européenne est une entreprise audacieuse et visionnaire", ont rappelé les dirigeants européens. Quatre objectifs principaux sont définis dans cette déclaration, parmi lesquels "une Europe sûre et sécurisé" et "une Europe sociale". Les 27 s’engagent à "agir de concert, si nécessaire à des rythmes différents et avec une intensité différente, tout en avançant dans la même direction, comme nous l’avons fait par le passé, conformément aux traités et en laissant la porte ouverte à ceux qui souhaitent se joindre à nous plus tard". "Il y aura un 100e anniversaire de l’UE", a affirmé le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Déclaration de Rome [Texte complet]


Déclaration des dirigeants de 27 Etats membres ainsi que du Conseil européen, du Parlement européen et de la Commission européenne, 25 mars 2017

Nous, dirigeants de 27 États membres et des institutions de l'UE, sommes fiers des réalisations de l'Union européenne: la construction de l'unité européenne est une entreprise audacieuse et visionnaire. Il y a soixante ans, au sortir de la tragédie des deux guerres mondiales, nous avons décidé de nous lier et de reconstruire notre continent en le faisant renaître de ses cendres. Nous avons mis en place une Union unique en son genre, dotée d'institutions communes et de valeurs fortes, une communauté fondée sur la paix, la liberté, la démocratie, les droits de l'homme et l'État de droit, et une grande puissance économique assurant sur le plan social des niveaux de protection et de bien-être sans pareils.

L'unité européenne a commencé comme le rêve de quelques-uns pour devenir l'espoir de beaucoup. Puis l'Europe s'est réunifiée. Aujourd'hui, nous sommes unis et plus forts: des centaines de millions de personnes à travers l'Europe ont l'avantage de vivre dans une Union élargie qui a eu raison des divisions d'hier.

L'Union européenne est confrontée à des défis sans précédent, tant au niveau international que sur le plan intérieur: conflits régionaux, terrorisme, pressions migratoires croissantes, protectionnisme et inégalités sociales et économiques. Ensemble, nous sommes déterminés à faire face aux défis que présente un monde en mutation rapide et à offrir à nos citoyens à la fois la sécurité et de nouvelles possibilités.

Nous renforcerons l'Union européenne et la rendrons plus résiliente, en faisant preuve, entre nous, d'une unité et d'une solidarité encore plus fortes et en respectant les règles communes. L'unité est à la fois une nécessité et un choix librement consenti. Pris isolément, chaque État membre serait dépassé par la dynamique à l'oeuvre au niveau mondial. Faire front ensemble constitue notre meilleure chance de peser sur cette dynamique et de défendre nos intérêts et valeurs communs. Nous agirons de concert, si nécessaire à des rythmes différents et avec une intensité différente, tout en avançant dans la même direction, comme nous l'avons fait par le passé, conformément aux traités et en laissant la porte ouverte à ceux qui souhaitent se joindre à nous plus tard. Notre Union est sans division et indivisible.

Au cours des dix prochaines années, nous voulons une Union qui soit sûre et sécurisée, prospère, compétitive, durable et socialement responsable, et qui ait la volonté et la capacité de jouer un rôle de premier plan dans le monde et de peser sur la mondialisation. Nous voulons une Union dans laquelle les citoyens disposent de nouvelles possibilités sur le plan du développement culturel et social et bénéficient de la croissance économique. Nous voulons une Union qui reste ouverte aux pays européens qui respectent nos valeurs et sont déterminés à les promouvoir.

En ces temps de changement, et conscients des préoccupations de nos citoyens, nous affirmons notre attachement au programme de Rome, et nous nous engageons à oeuvrer à la réalisation des objectifs suivants :

  1. Une Europe sûre et sécurisée : une Union où tous les citoyens se sentent en sécurité et peuvent se déplacer librement, dont les frontières extérieures sont sécurisées et dispose d'une politique migratoire efficace, responsable, s'inscrivant dans la durée et respectant les normes internationales ; une Union déterminée à lutter contre le terrorisme et la criminalité organisée.
  2. Une Europe prospère et soucieuse du développement durable: une Union qui crée de la croissance et des emplois ; une Union où un marché unique solide, connecté, et qui se développe, en s'adaptant aux transformations technologiques, et où une monnaie unique stable et encore renforcée ouvrent des perspectives sur le plan de la croissance, de la cohésion, de la compétitivité, de l'innovation et des échanges, en particulier pour les petites et moyennes entreprises ; une Union qui favorise une croissance soutenue et durable, grâce aux investissements, à des réformes structurelles et à des efforts visant à l'achèvement de l'Union économique et monétaire ; une Union où les économies convergent ; une Union où l'énergie est sûre et financièrement abordable, et l'environnement propre et sûr.
  3. Une Europe sociale: une Union qui, en s'appuyant sur une croissance durable, favorise le progrès économique et social ainsi que la cohésion et la convergence, tout en veillant à l'intégrité du marché intérieur ; une Union qui tienne compte de la diversité des systèmes nationaux et du rôle essentiel des partenaires sociaux ; une Union qui promeuve l'égalité entre les femmes et les hommes et qui oeuvre en faveur de droits et de l'égalité des chances pour tous ; une Union qui lutte contre le chômage, les discriminations, l'exclusion sociale et la pauvreté ; une Union où les jeunes bénéficient du meilleur niveau d'éducation et de formation et peuvent étudier et trouver un emploi sur tout le continent ; une Union qui préserve notre patrimoine culturel et favorise la diversité culturelle.
  4. Une Europe plus forte sur la scène mondiale : une Union qui continue à développer les partenariats existants, qui en instaure de nouveaux et qui oeuvre à la stabilité et à la prospérité dans son voisinage immédiat, à l'Est et au Sud, mais aussi au Proche-Orient, dans toute l'Afrique et dans le reste du monde ; une Union prête à assumer davantage de responsabilités et à contribuer à la mise en place d'une industrie de la défense plus compétitive et plus intégrée ; une Union déterminée à renforcer sa sécurité et sa défense communes, et ce également en coopération avec l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord et en complément de celle-ci, en tenant compte des situations nationales et des engagements juridiques ; une Union jouant un rôle actif aux Nations Unies et défendant un système multilatéral fondé sur des règles, qui soit fière de ses valeurs et assure la protection de sa population, et qui favorise le commerce libre équitable et une politique climatique mondiale constructive.

Nous oeuvrerons à la réalisation de ces objectifs, fermement convaincus que l'avenir de l'Europe se trouve entre nos propres mains et que l'Union européenne est le meilleur instrument pour atteindre nos objectifs. Nous nous engageons à écouter les préoccupations exprimées par nos citoyens et à y répondre, et nous travaillerons avec nos parlements nationaux. Nous travaillerons de concert au niveau qui fait réellement la différence, que ce soit au niveau de l'Union européenne ou au niveau national, régional ou local, et dans un esprit de confiance et de coopération loyale, à la fois entre États membres et entre ceux-ci et les institutions de l'UE, dans le respect du principe de subsidiarité. Nous assurerons la marge de manoeuvre nécessaire aux différents niveaux pour renforcer le potentiel d'innovation et de croissance de l'Europe. Nous voulons que l'Union joue un rôle de premier plan dans les grands dossiers et s'investisse moins dans ceux qui sont moins importants. Nous oeuvrerons en faveur d'un processus décisionnel démocratique, efficace et transparent, qui donne de meilleurs résultats.

Nous, dirigeants qui coopérons au sein du Conseil européen et de nos institutions, ferons en sorte que le programme défini aujourd'hui soit mis en oeuvre pour qu'il devienne réalité demain. Nous nous sommes unis pour le meilleur. L'Europe est notre avenir commun.