Dossier special Vacances
Parlement européen

Comment est élu le président du Parlement européen ?

Parlement européen

Médiatiquement moins présent que les principaux responsables politiques des Etats membres, le président du Parlement européen n'en occupe pas moins une fonction clé au sein des institutions européennes. Son pouvoir, corrélé à celui de l'assemblée qu'il préside, n'a cessé de croître au cours de la construction européenne. Au point que son élection, auparavant marquée par un principe d'alternance gauche-droite ne laissant que peu de place au suspense, est devenue porteuse d'enjeux décisifs pour l'Union européenne.

Quand élit-on le président du Parlement européen ?

Tous les deux ans et demi, c'est-à-dire en début et milieu de législature. Le vote du 17 janvier 2017 correspond donc à l'élection du président du Parlement à la moitié du mandat actuel (2014-2019).

Comment se déroule cette élection ?

Les candidats à la présidence du Parlement sont présentés soit par leur groupe politique ou bien par au minimum 38 eurodéputés. A l'issue du premier tour, si aucun candidat n'obtient la majorité absolue des suffrages (50% des voix plus une), un deuxième tour est organisé.

Le deuxième tour se déroule dans les mêmes conditions que le premier. A l'issue de ce tour de scrutin, si personne n'a encore réussi à obtenir la majorité absolue, un troisième tour est organisé, identique aux deux premiers. Si aucun prétendant ne remporte l'élection à ce stade, un quatrième et ultime tour est organisé entre les deux candidats arrivés en tête lors du précédent vote.

Notons qu'il n'est pas indispensable d'être candidat au premier tour pour devenir président du Parlement européen. Il est possible d'intégrer le vote au deuxième ou au troisième tour, éventuellement en remplacement d'un candidat jusqu'ici présent. Le cas échéant, il faut avoir le soutien d'un groupe parlementaire ou de 38 eurodéputés.

Avec 351 voix, Antonio Tajani (PPE, Italie) succède le 17 janvier 2017 à Martin Schulz. Son rival Gianni Pittella (S&D, Italie) obtient 282 voix.

Comment les eurodéputés font-ils leur choix ?

Jusqu'à présent, les eurodéputés avaient mis en place une entente tacite, mais bien ancrée dans les usages du Parlement européen, qui permettait une alternance entre le groupe des Socialistes et Démocrates (S&D), principal groupe de gauche dans l'hémicycle, et le Parti populaire européen (PPE), groupe politique majoritaire à droite. En 2014, le président sortant Martin Schulz (S&D) a ainsi pu être réélu après un premier mandat de 2 ans et demi grâce à un accord avec les eurodéputés du PPE. Cette entente prend néanmoins fin avec l'élection de janvier 2017, Martin Schulz ne briguant de toute façon pas un troisième mandat.

Craignant de voir les trois plus grandes institutions européennes dominées par la droite (les présidents de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et du Conseil européen, Donald Tusk, sont tous deux membres du PPE), les socialistes et démocrates ont toutefois renoncé à perpétuer le système mis en place pendant plusieurs décennies, rendant par conséquent le résultat de l'élection incertain. Cette dernière devient ainsi un réel enjeu de pouvoir pour l'Europe.

Simple assemblée consultative de parlementaires nationaux en 1957, le Parlement européen a acquis une réelle importance dans le processus de décision communautaire. Les traités d'Amsterdam (1997) et de Lisbonne (2007) ont considérablement renforcé son influence. Disposant d'un droit d'initiative, les eurodéputés votent également les textes proposés par la Commission européenne dans une procédure de codécision avec le Conseil, qui regroupe les ministres des Etats membres dont le domaine d'exercice est concerné par le vote. Le budget de l'Union européenne doit également être validé par le Parlement européen.

Le renforcement des pouvoirs de cette assemblée a conduit à une médiatisation plus importante de son président. En comparaison de nombre de ses prédécesseurs, l'Allemand Martin Schulz, président sortant, a ainsi eu une audience considérable dans la vie politique européenne, contribuant grandement à faire connaître cette fonction auprès des citoyens.