Mois de l'Europe 2017 - Dossier spécial
Allemagne

Comment est élu et quels sont les pouvoirs du président de la République fédérale allemande ?

Frank-Walter Steinmeier

Exerçant une fonction essentiellement honorifique, le président de la République allemand n'en demeure pas moins une importante figure morale dans le système politique de l'Allemagne. Elu le 12 février 2017, Frank-Walter Steinmeier (notre photo) est le nouveau président. Il entrera en fonction le 18 mars.

Qui élit le président allemand ?

Contrairement à la France, le président de la République allemande n'est pas élu au suffrage universel direct. Ce sont les 1 260 membres de l'Assemblée fédérale allemande (Bundesversammlung) qui l'élisent.

Cette assemblée comprend l'ensemble des 630 membres de la chambre basse du Parlement allemand, le Bundestag, ainsi que le même nombre d'élus des seize Länder, qui sont soit des députés des parlements régionaux soit des personnalités issues de la société civile.

Comment se déroule cette élection ?

Les électeurs votent à bulletins secrets. Pour être élus à l'issue des premier et deuxième tours, les candidats doivent obtenir la majorité absolue. Si aucun n'y parvient, un troisième tour est organisé et le candidat obtenant la majorité des suffrages est élu.

Quelle est la fonction du président de la République fédérale allemande ?

Elle est avant tout honorifique. Néanmoins, le président de la République fait figure d'autorité morale pour les Allemands. Son mandat dure 5 ans et il ne peut être réélu qu'une fois.

Devant être âgé d'au moins 40 ans au moment de son élection, le président de la République est chargé de promulguer les lois et de veiller à leur constitutionnalité. En ce sens, il est considéré comme gardien du droit et de la Constitution. Il a également pour charge de représenter l'Allemagne sur la scène internationale.

Etant donné ses pouvoirs limités, il ne peut dissoudre le Bundestag que dans deux cas très précis, à savoir l'incapacité de ce dernier à élire un chancelier ou quand il rejette une motion de confiance déposée par le chancelier en exercice. La dissolution de la chambre basse du Parlement doit être rapidement suivie d'élections législatives. Cela ne s'est produit que trois fois depuis la naissance de la République fédérale allemande en 1949, la dernière fois en 2005.

Qui est Frank-Walter Steinmeier, le nouveau président allemand ?

Lors de la dernière élection présidentielle, le 12 février 2017, Frank-Walter Steinmeier a été élu pour succéder à Joachim Gauck (indépendant), en poste depuis 2012, qui avait décidé de ne pas briguer un second mandat.

Ministre des Affaires étrangères jusqu'au 27 janvier dernier, Frank-Walter Steinmeier était candidat du Parti social-démocrate (SPD) tout en étant soutenu par le Parti chrétien-démocrate d'Angela Merkel. Cette configuration lui a assuré la victoire. M. Steinmeier entrera en fonction le 18 mars 2017.

Le choix de Frank-Walter Steinmeier par Angela Merkel n'est pas anodin. Personnalité politique préférée des Allemands selon les sondages, l'ancien chef de la diplomatie allemande aurait pu être un sérieux concurrent à la chancellerie face à Mme Merkel aux élections générales de septembre 2017.

De 1999 à 2005, M. Steinmeier fut directeur de la chancellerie fédérale, aux côtés de Gerhard Schröder. De 2005 à 2009, lors du premier mandat d'Angela Merkel, dans le cadre d'une grande coalition, il fut une première fois nommé ministre des Affaires étrangères, occupant même la fonction de vice-chancelier de 2007 à 2009. Tête de liste du SPD lors des élections fédérales de 2009, Frank-Walter Steinmeier échoue toutefois à l'emporter face à Mme Merkel. Avant de revenir au gouvernement en 2013, il préside de 2009 à 2013 le groupe social-démocrate au Bundestag.